• CUYD

  • CUYD

  • CUYD

 Biographie

CUYD est né début 2018 avec Rob, le guitariste du groupe "NUM/B" (et ancien chanteur de "L'Autre Côté"). Auteur-compositeur-interprète, il a voulu donner naissance à un projet solo pour exploiter un côté musical personnel qui lui tenait à cœur. Avec des influences variées allant des années new wave début 80, du rock progressif des années 70 et des années pop rock fin 90, il exploite des riffs de guitares multiples, des lignes de basses lancinantes, des synthés numériques ou analogiques et des voix claires et saturées. Les textes sont en français et le côté spleen, ce côté noir, est volontairement mis en avant. Le temps, la solitude, la face cachée de soi sont des thèmes qui lui sont chers. Comme disait Baudelaire : la poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. C'est aussi le mariage entre l’expérimentation musicale et vidéo. En résumé : un projet artistique "simple" pour le "simple" plaisir de composer...
abaut

  Retrouvez CUYD sur : fb     instagram     youtube

ALBUM

Ecoutez le 1er Album de CUYD


line

derrierelemur cuyd

Les yeux noirs

Qui es-tu ? où je suis, toi qui hantes mes nuits, que faisons-nous ensemble ? Inconnue, si jolie, je me perds, je te suis au fond de ce rêve étrange. Tes yeux noirs, ton regard sombre où je plonge, je me noie sans vraiment tout comprendre. Tes yeux noirs qui m’entraînent, qui m’emmènent, aucune loi, quand tu t’empares de moi. Tu me regardes tendrement, commences à danser doucement, majestueuse et libérée, rien ne semble t’arrêter. Y a du désir, y a de l’ivresse, de la passion, de la tristesse. Instants magiques que tu dessines avec ton corps je me sens libre, si harmonieuse et désirée dans tes mouvements déhanchés. Le temps s’arrête, n’a plus d’emprise et sous ton charme je lâche prise. Tes yeux noirs … Tes yeux noirs, ton regard sombre où je plonge, je me noie sans vraiment tout comprendre. Tes yeux noirs qui m’entraînent, qui m’emmènent. Aucune loi quand tu t’empares de moi.

" Derrière le mur "

Parution : Octobre 2018
Mixage & Mastering : NTC Prod @Samuel Abraham
Distributeur : CdBaby

1) Illusion (2.58)

2) Les yeux noirs (3.31)
3) Du bout des doigts (4.41)
4) Bloc 9 (4.02)
5) Dans ma tête (4.41)
6) Tu danses ( 3.43)
choeurs : Leslie Sourd
7) Jersey (7.09)
en duo avec Olivia Ziolkowski
En écoute, playlists ou téléchargement sur :
spotify
deezer
itunesamazon mp3
googleplaymusicshazam
bandcampqobuz
Napster - Tidal - 7Digital
soundcloud

picto panier Obtenir l'album

- Sur votre bibliothèque itunes - 6€93

- Téléchargement en version Digitale (Mp3/Flac) - 6.93 €

- Commander la version CD (+ Boitier) - 9.00 €
+ version digitale offerte

 

Jersey

De belles nuances au profond de la nuit cachent l’étrange qui vient par ici. Cette ambiance sombre tombe sur la ville sous la lune moribonde aux reflets qui vacillent. Allongée dans ton lit tout au fond du couloir, j’entends tous ces cris je me fige dans le noir. En ce soir de décembre c’est pourtant jour de fête. Une seule chose m’attend tout en-bas c’est la bête. C’est la loi du silence je suis face à des murs. On brise l’innocence on façonne mes blessures. Ils se taisent ils ont peur vérités interdites. Notable ou religieux et pouvoir politiques. C’est le dégoût la haine La justice à genoux. Ils ont laissé faire « ne dites pas que c’est nous ». On vous condamne sortez de vos tanières. Passez de l’obscur à la lumière. Sois sage on t’a dit sois tranquille pour l’instant, demain sera paisible si tu oublies ce moment. Surenchères dans l’horreur, surenchères dans la peur et à jamais gravé cette phrase « je suis méchant ». Toi fille de rien, toi fille de personne. Abandonnée ici à l’avenir incertain. Tu murmures le pardon, vocifères tes prières, le caveau est scellé à jamais sous la pierre. Et tu retiens ton souffles. Et je retiens mon souffle.

Les yeux noirs

Qui es-tu ? où je suis, toi qui hantes mes nuits, que faisons-nous ensemble ? Inconnue, si jolie, je me perds, je te suis au fond de ce rêve étrange. Tes yeux noirs, ton regard sombre où je plonge, je me noie sans vraiment tout comprendre. Tes yeux noirs qui m’entraînent, qui m’emmènent, aucune loi, quand tu t’empares de moi. Tu me regardes tendrement, commences à danser doucement, majestueuse et libérée, rien ne semble t’arrêter. Y a du désir, y a de l’ivresse, de la passion, de la tristesse. Instants magiques que tu dessines avec ton corps je me sens libre, si harmonieuse et désirée dans tes mouvements déhanchés. Le temps s’arrête, n’a plus d’emprise et sous ton charme je lâche prise. Tes yeux noirs … Tes yeux noirs, ton regard sombre où je plonge, je me noie sans vraiment tout comprendre. Tes yeux noirs qui m’entraînent, qui m’emmènent. Aucune loi quand tu t’empares de moi.

TITRES

tudanses

" Tu danses "
Parole
 

Tu danses

Tu fais le vide dans ta tête et tu attends entre le doute, la joie la peur, à cet instant, paralysée, figée dans le temps. Tu te décides et tu avances sur la scène sous la lumière des projecteurs qui t’entraîne. Les battements de ton cœur qui se déchaînent. Juste quelques pas, juste quelques pas. Juste quelques pas qui s’enchaînent, juste quelques pas qui t’emmènent. Chassé, piqué, plié, battu, fondu, jeté, coupé, fouetté ou échappé. Et tu danses, tu dessines avec ton corps tout en nuances Et tu danses, tu t’évades sur les accords avec aisance. Et tu danses. Et tu danses, tu dessines avec ton corps tout en nuances Et tu danses, tu t’évades sur les accords avec aisance. Et tu danses, tu dessines dans tes mouvements la délivrance. Et tu danses, tu t’évades hors du temps, toute en confiance. Et tu danses

Choeurs : Leslie Sourd

" Jersey "
Parole
 

Jersey

De belles nuances au profond de la nuit cachent l’étrange qui vient par ici. Cette ambiance sombre tombe sur la ville sous la lune moribonde aux reflets qui vacillent. Allongée dans ton lit tout au fond du couloir, j’entends tous ces cris je me fige dans le noir. En ce soir de décembre c’est pourtant jour de fête. Une seule chose m’attend tout en-bas c’est la bête. C’est la loi du silence je suis face à des murs. On brise l’innocence on façonne mes blessures. Ils se taisent ils ont peur vérités interdites. Notable ou religieux et pouvoir politiques. C’est le dégoût la haine La justice à genoux. Ils ont laissé faire « ne dites pas que c’est nous ». On vous condamne sortez de vos tanières. Passez de l’obscur à la lumière. Sois sage on t’a dit sois tranquille pour l’instant, demain sera paisible si tu oublies ce moment. Surenchères dans l’horreur, surenchères dans la peur et à jamais gravé cette phrase « je suis méchant ». Toi fille de rien, toi fille de personne. Abandonnée ici à l’avenir incertain. Tu murmures le pardon, vocifères tes prières, le caveau est scellé à jamais sous la pierre. Et tu retiens ton souffles. Et je retiens mon souffle.


En duo avec Olivia Ziolkowski

jersey

illusion

" Illusion "
Parole

 

" Bloc 9 "

bloc9 p 

 dmt p

" Dans ma tête "
Parole

Dans ma tête

J’ai loupé le virage, situation diluvienne. Se retrouver sous l’orage et se noyer dans sa conscience. J’ai loupé le virage de ta faute , tu es partie, se retrouver sous l’orage juste le bruit assourdissant. C’est un endroit secret où la raison se créait. Je lutte pour choisir entre elle et le désir et jouer des interdits, se dire qu’on a compris. On en oublie qui on est on en oublie ce que l’on fait. Et jouer des interdits, se dire qu’on a compris pour oublier qui on est, pour oublier ce que l’on fait. C’est un monde sans couleur sans angoisse et sans peur où le temps s’arrête. C’est le noir qui est blanc, reflets de sentiments tout au fond, tout au fond de ma tête. Des peintures, des envies, des cicatrices aussi sur les murs, dans les pièces. C’est un peu toucher l’âme, sans entendre l’alarme tout au fond, tout au fond de ma tête. C’est un peu toucher l’âme sans que sonne l’alarme tout au fond, tout au fond de ma tête. C’est mettre à nu les âmes en un seul coup de lame tout au fond, tout au fond de ma tête. C’est faire saigner mon âme sans que coule la larme tout au fond, tout au fond de ma tête. Des images qui se battent, ressortent les stigmates, des jours sans artifices avec l’ennui et le vice. Des images qui te hantent, des images qui te vantent de beaux jours à venir, il ne faut pas s’enfuir. C’est un monde sans couleur, sans angoisse et sans peur où le temps s’arrête. C’est le noir qui est blanc, reflets de sentiments tout au fond, tout au fond de ma tête. Des peintures, des envies, des cicatrices aussi sur les murs, dans les pièces. C’est un peu toucher l’âme, sans entendre l’alarme, tout au fond, tout au fond de ma tête. C’est un peu toucher l’âme, sans que sonne l’alarme tout au fond, tout au fond de ma tête. C’est mettre à nu les âmes, en un seul coup de lame tout au fond, tout au fond de ma tête. C’est faire saigner mon âme, sans que coule la larme tout au fond, tout au fond de ma tête.

" Du bout des doigts "
Parole

Du bout des doigts

   

Les yeux noirs

" Les yeux noirs "
Parole

 

VIDEOS

... Passez du son à l'image ...



CLIP "ILLUSION" 

Réalisation : Rob & Leslie
Aide technique : Morgane & Charline
Remerciements : Vincent & Stéphanie G.
 
S'abonner à la chaine Youtube de CUYD
et voir ses prochains clips

PHOTOS